Dernières actualités

Kids Empowerment et le COFRADE demandent une enquête de l’ONU sur les violations des droits des mineurs non accompagnés en France

Kids Empowerment et le Conseil Français des Associations pour les Droits de l’Enfant (COFRADE) ont, avec le soutien d’associations et de collectifs citoyens, saisi le Comité des droits de l’enfant de l’Organisation des Nations-Unies (ONU) afin de dénoncer les violations graves et systématiques des droits des mineurs non accompagnés (MNA) observées en France. Cette saisine, déclarée recevable par le Comité, ouvre la possibilité d’une enquête qui serait une étape clé vers la réforme du cadre réglementaire actuellement en vigueur en France et l’évolution de pratiques locales condamnables.

Sur la base des informations transmises dans la saisine rédigée par Maître Camille Oberkampf et Maître Delphine Mahé, avocates au Barreau de Paris et membres de l’Alliance des Avocats pour les Droits de l’Homme, les associations demandent au Comité des droits de l’enfant de :  

· Diligenter une enquête sur les violations commises par la France, État signataire de la Convention internationale des droits de l’enfant, vis-à-vis des droits énoncés dans cette convention dans le cadre de l’accueil et de la prise en charge des MNA présents sur le territoire national ;   

· formuler des observations et recommandations nécessaires à la protection des droits de ces enfants ;      

Pour appuyer leurs demandes, les associations ont fourni au Comité de nombreuses données quantitatives et qualitatives, y compris des éléments concrets issus d’expériences de terrain illustrant des violations graves et systématiques des droits des MNA par la France, et notamment leur droit à une protection inconditionnelle. L’accès aux soins, à l’hébergement ou encore à l’éducation sont également abordés dans le document de 80 pages, qui conclut sans équivoque qu’en France, les droits de ces mineurs privés de la protection de leur famille ne sont pas respectés.

La saisine attribue les violations dénoncées à deux facteurs principaux : le déni de minorité dont sont victimes ces enfants et qui les prive du dispositif national de protection de l’enfance, et les inégalités de traitement de ces enfants au sein du territoire français. 

Par ailleurs, l’insuffisance des ressources financières, humaines et matérielles allouées par l’État aux départements responsables de la prise en charge de ces enfants, associée à l’absence d’une autorité de contrôle ou de coordination nationale effective, fragilisent tout effort de protection des droits de ces enfants particulièrement vulnérables.

Actuellement, des milliers de mineurs non accompagnés ne peuvent compter que sur l’aide des associations et de collectifs citoyens engagés, alors que chacun d’entre eux devrait relever, comme tout mineur présent sur le territoire, de la protection de l’enfance à la charge des pouvoirs publics français.

Actuellement, des milliers de mineurs non accompagnés ne peuvent compter que sur l’aide des associations et de collectifs citoyens engagés, alors que chacun d’entre eux devrait relever, comme tout mineur présent sur le territoire, de la protection de l’enfance à la charge des pouvoirs publics français.

Lancement du Guide de Destination Inconnue

Un guide relatif à la compréhension des pactes mondiaux pour les migrations et les réfugiés et leur interprétation au regard des enfants.

Destination Inconnue, un réseau d'organisations et de jeunes unis autour de la protection des enfants migrants auquel appartient Kids Empowerment, a développé un nouveau manuel sur les droits de l'enfant et les pactes mondiaux.

Ce guide analyse le pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières, et le pacte mondial pour les réfugiés, sous l'angle des droits de l'enfant et met en évidence les mesures relatives a la protection des droits de l'enfant. 

Destination Inconnue s'engage à travailler en partenariat et a développé ce guide à l'attention des personnes, organisations, et agences travaillant pour la protection des enfants migrants afin de les accompagner dans l'interprétation des pactes mondiaux.

Kids Empowerment Rejoint la Campagne Destination Inconnue

Kids Empowerment a le plaisir d'annoncer qu'en Février 2021, nous avons joint la campagne Destination Inconnue, une alliance globale engagée à s'assurer que les droits des enfants et jeunes migrants soient respectés partout et a tout moment.

Kids Empowerment devient membre du Conseil des Associations pour Les Droits de L'enfant (COFRADE)

Le 5 avril 2019, Kids Empowerment a été admis en tant que membre du Conseil Français des Associations pour Les Droits de l'Enfant (COFRADE). A l'instar de Kids Empowerment, COFRADE vise à assurer la bonne mise en œuvre de la Convention relative aux droits de l'enfant en France. En coordonnant le travail de ses associations membres, la COFRADE cherche à promouvoir les droits de l'enfant et intervient auprès des pouvoirs publics. En tant que collectif, l'organisation joue effectivement son rôle de garant de la Convention relative aux droits de l'enfant auprès des institutions françaises. L'un de leurs principaux projets à l'heure actuelle porte sur le droit à l'éducation des enfants. Kids Empowerment sera en mesure de faire du plaidoyer par le biais de cette organisation et nous sommes ravis des merveilleuses opportunités qui s'offrent à nous.

Projet d’éducation pour les droits de l’enfant avec la Caserne Exelman

Ancienne caserne parisienne, la Caserne Exelman sert de refuge temporaire à de nombreux réfugiés. Kids Empowerment travaille avec l'Association Aurore, qui gère le refuge pour demandeurs d'asile. Nous élaborons avec eux un modèle de sensibilisation aux droits de l’enfant grâce à des activités d’éducation hebdomadaires avec les enfants.

Global NextGen Index

En tant que membre du Global Campaign to End Child Detention Kids Empowerment a le plaisir de vous faire part du lancement du NextGen Index en août 2018. Cet outil comparatif, développé dans le cadre de la Campagne Globale Halte à la Détention des Enfants Migrants ! à laquelle participe Kids Empowerment, propose un classement de pays selectionnés en fonction de leur avancement dans l’interdiction de la détention des enfants. Vous pouvez y accéder ici.

Conférence Internationale sur les Droits des Réfugiés

Kids Empowerment sera présente à la Conférence Internationale sur les Droits des Réfugiés, du 7 au 9 juinth-9th à Toronto (Canada), organisée par le Conseil canadien pour les réfugiés. Parmi les participants seront notamment présents des ONG, des représentants gouvernementaux, des universitaires et des réfugiés, pour débattre sur de nouvelles stratégies de lutte contre les injustices internationales commises à l’égard des réfugiés et des migrants. Cette année, l’accent est plus particulièrement mis sur les Pays du Sud et les Pactes mondiaux sur la migration et les réfugiés. Certains objectifs de cette conférence tendent à promouvoir le « networking transfrontalier », le « renforcement du plaidoyer et développement des ONG », et l’ « édification des voix des réfugiés et migrants vulnérables ». Pour plus d’informations : http://ccrweb.ca/en/international-refugee-rights-conference-2018#zoom=8&lat=43.77345&lon=-79.50187&layers=BT

Comité des Nations unies sur les travailleurs migrants

En juin 2017, Kids Empowerment a adressé ses recommandations au Comité des Nations unies sur les travailleurs migrants à travers le projet d’élaboration commune de commentaires rédigé par le Comité des Nations unies aux Droits de l’Enfant.

Nos recommandations, ainsi que celles d’autres associations, sont disponibles à la consultation sur le site du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme :

http://www.ohchr.org/EN/HRBodies/CRC/Pages/AddWrittenContributions.aspx

fr_FR